Étudiants qu’avons-nous fait de vous ?! Étudiants qu’êtes-vous devenus ?

Nous avons fait de vous des êtres stressés, qui ne vivent que pour les notes qu’ils obtiendront, les notes qu’on a érigées en sésames pour le futur ? 

Vous ne vivez que dans l’attente de cette évaluation qui n’a aucun sens, cette évaluation productrice de la note salvatrice, la note qui sera synonyme de félicitations familiales, de pères et mères satisfaits, et de réussite dans le monde ! 

Vous attendez le classement, vous n’êtes en quête que de votre moyenne, et comment vous vous situez dans ce classement chiffré qui résume le vide de notre société ! 

Vous ne vivez que pour réussir des examens idiots, qui n’évaluent en rien vos compétences, ni la compréhension que vous avez d’une discipline et plus globalement du monde dans lequel vous êtes appelés à vivre !

Vous n’êtes que le résultat d’un système qui a érigé en modèle le tri de la population, et pas l’élévation de tous, un modèle qui a validé la séparation des éléments impurs, et pas l’accompagnement de tous pour une place pour tous dans la société ! 

Vous acceptez ce système, et vous lui donnez cours 

Vous êtes responsables autant que vos parents, tout autant que les enseignants obéissants, de vos servitudes et vos angoisses ! Vous êtes responsables d’accepter ce système et de vous y complaire même quand d’autres cherchent à vous mener sur d’autres voies. Vous êtes responsables parce qu’un système basés sur la récompenses, la rétribution est confortable, il suffit d’être comme on vous demande d’être et tout se passera bien !

Mais est-ce cela être acteur de son monde ? Certainement pas ! Un monde ne s’invente pas, ne s’approprie pas dans le confort du troupeau, un monde c’est de l’énergie, du risque, du bonheur qui s’arrache, et des difficultés qu’on surmonte ! Dans cette quête du confort de la recherche de la « bonne note », de la satisfaction des attentes des parents, vous êtes une armée de robots, d’esclaves prêts à servir ! Vous n’êtes pas à libres alors que justement ça devrait être ce qui vous guide ! Libres de contester l’ordre établi, libres de penser hors la pensée de vos ainés, libres de vous émanciper, de vous tromper, mais libres de réessayer encore et encore ! Et ne donner aucune justification, aucune confiance à une note, à une évaluation chiffrée uniquement là pour faire de vous de bons consommateurs ! 

Etudiants ! Nous sommes responsables ! Vous êtes responsables ! Vous acceptez ces règles, vous êtes de bons petits soldats, vous êtes de bons serviteurs de l’ordre établi qui vous écrase ! 

Certains prennent en main la question du climat, partout en Europe, et doucement en France ! Aux USA, la jeunesse s’élève contre le lobby des armes, voyez le courage d’Emma Gonzalès et tous les autres ! Certains d’entre nous cherchent à vous ouvrir d’autres portes, certains d’entre nous cherchent à éclairer le monde autrement pour que vous puissiez vous l’approprier, l’envahir, le modeler, l’inventer ! 

Alors allez-y ! Lancez-vous, OSEZ ! 

Osez, parce que sinon ce sera trop tard ! Et, dans cet avenir proche, si vous en aurez encore la lucidité, vous vivrez dans un monde que vous haïrez ; et pour ceux qui s’en satisferont, la majorité j’imagine, ce sera le constat d’un un gâchis terrible d’évolution, de combats, de richesse, d’invention commencés il y a plusieurs millions d’années ! Et là ce serait vraiment dommage ! 

Alors ne m’emmerdez plus avec vos notes, vos moyennes, vos classements ! Parlez-moi de vos rêves, de ce qui a été moteur pour vous ces dernières semaines, des réflexions qui vous ont guidées, des compétences que vous avez identifiées, des chemins que vous avez parcourus et celui que vous souhaitez parcourir ! Parlez-moi de vos idées, parlez-moi de ce que vous avez lu et de ce qui vous a remués ! Parlez-moi de vos échecs, de ce qui n’a pas marché selon vous ! Parlez-moi de tout cela, et plus encore mais n’emmerdez plus avec vos notes ! L’avenir n’est pas pavé de notes, et s’il l’est, c’est que vous l’aurez voulu !