Une brève histoire vers l’humanisme numérique (Intervention finale aux moments d’invention sur l’humanisme numérique des 29 et 30 sept 2016 à Nancy)

Il y a 13 milliards d’années, un big bang ou un big bounce donne le top départ de notre histoire.

Puis il y a 4,5 milliards d’années, nous assistons à la formation de notre Terre. Le temps égrène les ères géologiques, les dinosaures s’installent pour s’éteindre en un instant il y a 60 millions d’années.
Vers 3,5 millions d’années, les premiers bipèdes laissent leurs premières traces dans le sable. Il y a un million d’années, ils se réunissent autour d’un feu de camp. On les laisse quelques temps et nous sommes il y a 30000 ans avec l’arrivée de l’homo sapiens qui colonise la planète, dompte la technologie. Il communique, et se met à écrire, d’abord sur des murs, puis sur de la terre, pour, quelques clignements de soleil plus tard, ouvrir le premier livre et le partager avec son voisin.
De guerres, en coups de génie, Il y a 40 ans, il envoie son premier courrier électronique, il y a 20 ans, sa toile se déploie en un instrument qui sera un monde lui-même ! De connexions en de nouvelles structurations et de nouveaux imaginaires, d’échanges en intelligence collective, le temps s’accélère … et … le premier atelier des possibles voit le jour !
D’ateliers en ateliers, de rencontres en idées échangées, en amitiés nouvelles, le numérique s’habille d’humanisme jusqu’aux 29 et 30 septembre 2016 où un groupe d’hommes et de femmes, à Nancy, ont jeté les bases d’un humanisme en numérique. Graines semées, connectées, imagées, pour un nouvel âge, un nouvel humain, un imaginaire partagé, un embryon d’une humanité nouvelle. Les moments d’invention, loin d’être une fin, sont une porte, une porte de la perception ouverte, comme dans la citation de William Blake

« Si les portes de perception étaient purifiées
Toutes les choses apparaitraient à l’homme telles qu’elles sont, purifiées
Car l’homme s’est enfermé, jusqu’à voir toute chose
Au travers des étroites fentes de sa caverne. »

Les moments d’invention ont ouvert les portes !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *