Nowakowskismes n°2.13 – Compte à rebours vers l’avenir

8 novembre 2016. Donald Trump gagne l’élection présidentielle contre Hillary Clinton.
19 décembre 2016. Malgré une campagne de militants démocrates appelant les républicains à changer d’avis, le collège électoral confirme l’élection de Trump
11 janvier 2017. Fuite d’un rapport non vérifié des renseignements américains : la Russie est soupçonnée de pouvoir exercer un chantage sur Trump avec une vidéo compromettante. Contrairement à Reagan ou Bush, Trump ne cède pas les parts de ses entreprises à des personnes indépendantes mais à ses fils ainés.

Nous sommes le 16 avril 2018, et vous venez d’entendre le début d’une terrible chronologie, des dates, Trump dans sa présidence depuis 1 an et demie, chronologie que nous allons poursuivre dans la seule émission de radio qui traverse et explore l’espace-temps et surtout qui questionne notre espace et notre temps ! 

20 janvier 2017. Investiture de Trump. Il affirme sa politique protectionniste et signe son premier décret présidentiel visant à affaiblir l’Obamacare
21 janvier 2017. Des millions de personnes participent à la Women’s March contre le sexisme de Trump, pour les droits des femmes et l’égalité des sexes.
22 janvier 2017. Kellyane Conway, conseillère de Trump, invente l’expression « faits alternatifs » pour désigner des allégations discutables, voire fausses.
23 janvier 2017. Trump gèle les embauches de fonctionnaires fédéraux, retire le pays de l’Accord de partenariat trans-pacifique et ré-instaure l’interdiction de financer les ONG internationales soutenant l’avortement.
24 janvier 2017. Trump relance la construction de deux oléoducs interrompues pour causes environnementales.
25 janvier 2017. Trump ordonne l’érection d’un mur à la frontière du Mexique. L’indice Dow Jones franchit le cap historique de 20000 points attestant de la confiance des investisseurs.
27 Janvier 2017. Trump prend le décret dit « Muslim ban » qui interdit pendant 90 jours k’entrée aux USA aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane. Décret bloqué le 3 février 2017 par un juge fédéral et le 4 février la diplomatie américaine ré-instaure les 60000 visas révoqués par le décret.
7 février 2017. Le sénat confirme de justesse Betsy DeVos comme ministre de l’éducation. Elle encourage le développement de l’école privée, religieuse, à la maison et en ligne.
9 février 2017. Bien que plusieurs fois accusé de racisme, le sénateur Jeff Sessions prête serment comme ministre de la justice.
14 février 2017. Après de nouvelles révélations dans la presse, le Sénat demande l’ouverture d’une enquête sur les liens entre le renseignement russe et l’équipe de campagne de Trump.
17 février 2017. Trump accuse la presse d’être « l’ennemi du peuple américain ».
20 février 2017. En un mois de présidence, Trump a signé 24 décrets et notes présidentiels, dont l’un est bloqué, et posté environ 6 tweets par jour.
6 mars 2017. Publication d’une nouvelle version du décret anti-immigration : l’Irak ne fait plus partie de la liste,  les réfugiés syriens ne sont plus bannis d’office.
7 mars 2017. Wikileaks révèle que la CIA sait comment pirater les objets connectés pour mettre les Américains sur écoute à leur insu.
9 mars 2017. L’entreprise franco-suisse LafargeHolcim se dit prête à vendre du ciment pour construire le mur de séparation avec le Mexique.
15 mars 2017. Suspension de la dernière version du décret anti-immigration par un juge fédéral de Hawaï.

Pause, avec Country Joe Mac Donald. Et son « Gimme an F, gomme a U, gomme a C, gimme a K ».

16 mars 2017. La Maison Blanche veut couper l’aide publique aux élèves les plus démunis.
20 mars 2017. James Comey (FBI) confirme qu’une enquête sur les liens entre l’équipe de campagne de Trump et le Kremlin est en cours.
23 mars 2017. Le Sénat approuve la collecte des données personnelles des utilisateurs par les fournisseurs d’accès internet pour les vendre.
28 mars 2018. Contre le Clean Power Plant instauré par Obama, Trump signe le décret sur l’indépendance énergétique pour « mettre fin à la guerre contre le charbon ».
7 avril 2017. Confirmation de la nomination du juge conservateur Neil Gorsuch à la Cour Suprême. Changement historique des règles : désormais les juges ont seulement de la majorité simple pour être investis.
14 avril 2017. Trump coupe les fonds fédéraux aux établissements nationaux pratiquant l’avortement.
26 avril 2917. Trump prévoit une baisse d’impôts massive pour les entreprises et les particuliers. Il confirme qu’il ne présentera pas ses déclarations de revenus comme l’ont fait ses prédécesseurs.
28 avril 2017. Trump soutient le lobby des armes, la NRA.
29 avril 2017. Trump boycotte le dîner des correspondants de la Maison Blanche censé célébrer la liberté d’expression de la presse.
3 mai 2017. Le ministre de la justice, Jeff Sessions ordonne un non-lieu après l’homicide d’un noir par la police en Louisianne en 2016.
9 mai 2017. En pleine enquête du FBI sur l’ingérence russe dans la campagne, Trump renvoie son directeur James Comey pour « sa mauvaise gestion de l’enquête sur les emails de Clinton »
12 mai 2017. Dans un tweet, Trump met en garde Comey contre la révélation du contenu de leurs conversations à la presse.
15 mai 2017. Le Washington Post affirme que Trump aurait divulgué des informations secrètes confiées par un pays allié au ministre des affaires étrangères russe lors de leur rencontre à la Maison Blanche.
17 mai 2017. Un ancien directeur du FBI, Robert Mueller est nommé procureur spécial chargé de l’enquête sur l’ingérence russe.
21 mai 2017. Lors de son premier voyage diplomatique, Trump dénonce en Arabie Saoudite « une bataille entre le bien et le mal. »
1er juin 2017. Les États-unis se retirent de l’accord de Paris, adopté par 195 états lors de la COP21.
4 juin 2017. Trump fustige dans un tweet le « politiquement correct » du maire de Londres qui appelle à l’union après l’attentat.
7 juin 2017. La veille de l’audience exceptionnelle de James Comey, ex-directeur du FBI, devant le Sénat, Trump nomme son successeur, Christopher Wray.
8 juin 2017. Lors de son audience, Comey révèle avoir rédigé des comptes rendus de ses entretiens avec Trump, de peur que le président « puisse mentir sur la nature de [leurs] rencontres » et admet les avoir fait fuiter.
21 juin 2017. Trump propose que le mur à la frontière avec le Mexique soit constitué de panneaux solaires afin que l’énergie produite finance sa construction.
2 juillet 2017. Trump tweete un GIF le montrant en train de rouer de coups un homme représentant la chaine CNN et ses « fake news ».
14 juillet 2017. Trump, invité par Macron, assiste au défilé du 14 juillet à Paris.

Pause nécessaire avec Rage against the machine et Killing in the name. 

19 juillet 2017. La Maison Blanche prévoit un projet d’abrogation partielle de l’Obamacare qui permettrait d’instaurer une nouvelle législation en deux ans.
21 juillet 2017. Nomination du nouveau directeur de la communication de la Maison Blanche, le financier Anthony Scaramucci, Sean Spicer le porte-parole démissionne.
28 juillet 2017. Le sénat rejette à une voix près l’abrogartion partielle de l’Obamacare.
31 juillet 2017. Scaramucci est limogé dix jours après son entrée en fonction.
8 août 2017. Trump menace la Corée du Nord en promettant « du feu et de la colère » comme « le monde ne l’a jamais vu auparavant ».
10 août 2017. Le général nord-coréen Kim Rak Gyom déclare que Trump « a perdu la raison » et que « seule la force absolue peut marcher sur lui ».
12 août 2017. A Charlottesville, un sympathisant néonazi fonce dans la foule de manifestants antiracistes provoquant un mort et une vingtaine de blessés.
13 août 2017. Trump n’a toujours pas fait de déclaration au sujet de Charlottesville. Obama publie un tweet qui sera le tweet le plus relayé de l’histoire du réseau, tweet citant Mandela qui encourage à « apprendre l’amour aux gens ».
14 août 2017. Des grands patrons cessent de conseiller Trump en raison de son silence. Il finit pas déclarer que le « racisme c’est le mal » et que les suprémacistes blancs sont « répugnants ».
15 août 2017. À propos de Charlottesville, Trump estime qu’il y a des torts « des deux côtés » et assure que les manifestants n’étaient pas tous néonazis s’attirant les remerciements du directeur du Ku Klux Klan ».
18 août 2017. Trump congédie son conseiller Steve Bannon.
5 septembre 2017. La Maison Blanche supprime le programme qui accordait un statut légal aux mineurs arrivés illégalement aux USA, surnommés les « dreamers ».
14 septembre 2017. Trump propose de régulariser les « dreamers » en échange du soutien des démocrates au renforcement des technologies de surveillance à la frontière avec le Mexique.
19 septembre 2017. À la tribune de l’ONU, Trump menace de « détruire » la Corée du Nord et qu’il ne respectera pas l’accord nucléaire iraniens, et envisage de nouvelles sanctions contre « la dictature socialiste » au Venezuela.
28 septembre 2017. Trump n’assiste pas au serment du huitième chef du FBI.
10 octobre 2017. L’administrateur de l’Agence de protection de l’environnement, Scott Pruitt annonce qu’il va supprimer le Clean Power Plant (plan pour une énergie propre) instauré par Obama. Scott Pruitt celui qui dit : « Dieu nous a fait la grâce de ces ressources naturelles. Utilisons-les pour nourrir le monde, faire avancer le monde, et protéger le monde » !
12 octobre 2017. Washington quitte l’UNESCO accusée d’être « anti-israélienne ».
30 septembre 2017. Paul Manafort, ex-directeur de campagne de Trump, est inculpé dans l’affaire des ingérences russes dans la campagne présidentielle.
3 novembre 2017. Un employé de Twitter désactive le compte de Trump pendant 11 minutes.
6 novembre 2017. Après la fusillade dans une église au Texas, Trump déclare qu’elle résulte « d’un problème de santé mentale » plutôt que d’un problème d’accès aux armes dans le pays.
8 novembre 2017. Trump célèbre le premier anniversaire de son élection en twittant « Félicitations à tous les PITOYABLES. » en référence au qualificatif utilisé par Clinton lors de la campagne pour désigner ses soutiens.
13 novembre 2017. Le FBI publie un rapport montrant l’augmentation de 26% des infractions racistes au quatrième trimestre 2016 au moment de l’élection de Trump.
16 novembre 2017. La réforme de fiscalité accordant des baisses d’impôts massives pour les sociétés est adoptée.
6 décembre 2017. Trump reconnaît Jerusalem comme capitale d’Israel et ordonne d’y transférer l’ambassade actuelle à Tel-Aviv suscitant l’indignation des organisations représentant les intérêts palestiniens.
7 décembre 2017. Faute d’entente, le Congrès repousse la date de vote du budget.
14 décembre 2017. Fin de la neutralité du net : la qualité du service proposé par les opérateurs peut désormais dépendre du prix payé par les clients.
29 décembre 2017. Alors que la température est extrêmement basse, Trump raille sur Twitter « ce bon vieux réchauffement climatique ».
2 janvier 2018. Trump tweete avoir « un bouton nucléaire plus gros » que celui de Kim Jong-Un.
3 janvier 2018. Trump s’attribue la reprise du dialogue entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.
8 janvier 2018. La Maison Blanche annonce que les citoyens du Salvador qui bénéficient du statut temporaire de protection depuis plus de dix ans, doivent quitter le territoire avant 2019.
11 janvier 2018. Lors d’une réunion sur l’immigration à la Maison Blanche, Trump aurait qualifié des pays d’Amérique centrale et d’Afrique de « pays de merde ».
12 janvier 2018. Trump dément avoir acheté le silence d’une actrice porno avec laquelle il aurait eu une relation avant d’être candidat à la présidentielle.
16 janvier 2018. Le médecin de la Maison Blanche affirme n’avoir « aucune inquiétude » quant aux aptitudes cognitives de Trump.
17 janvier 2018. Sur Twitter, Trump décerne ses Fake News awards à CNN, au New York Times, à ABC, au Washington Post, à Time et à Newsweek.
19 janvier 2018. S’adressant aux manifestants de March for Life, Trump estime que le mouvement anti-avortement « est né de l’amour ».
26 janvier 2018. « America first, not America alone » à Davos Trump assure que la prospérité de son pays stimulera celle des autres.
30 janvier 2018. Premier discours sur l’état de l’union. Trump demande le soutien des démocrates, rappelle selon lui le danger des frontières ouvertes et annonce un plan d’investissements de 1500 milliards de dollars.
14 février 2018. Fusillade au lycée de Parkland. Emma Gonzalès rescapée de la tuerie dénonce le financement de la NRA par les partis politiques.
20 février 2018. Trump souhaite interdire les mécanismes qui permettent de transformer des armes légales en fusils automatiques.
22 février 2018. Trump déclare sur Twitter que 20% des professeurs devraient pouvoir porter des armes pour défendre les élèves en cas de fusillade et réaffirme son soutien à la NRA.
27 février 2018. Trump désigne Brad Parscale comme directeur de campagne pour l’élection présidentielle de 2020.
13 mars 2018. Trump signe le Cloud Act pour saisir emails et données localisés dans les serveurs de sociétés américaines à l’étranger.
11 avril 2018. Trump tweete « La Russie promet d’abattre tous les missiles tirés sur la Syrie. Préparez-vous la Russie, parce qu’ils viendront, gentils et nouveaux et « intelligents ! » Vous ne devriez pas être des partenaires avec un animal qui tue son peuple et aime ça ! »

Aujourd’hui, nous sommes le 19 avril 2019, les Nowakowskismes sont terminés pour ce soir. Lisez la revue America, 16 numéros, 4 ans, autant que la durée du mandat de Trump, parce qu’« il y a quelque chose de pire que d’avoir une mauvaise pensée, c’est d’avoir une pensée toute faite. » Juste pour terminer, quelques mots de l’interview de Jonathan Franzen dans America n°5 : « Le philosophe Kierkegaard, dans Ou bien… ou bien…, se moque de « l’homme occupé » pour qui l’affairement est une façon d’éviter de se remettre en question. Vous vous réveillez une nuit et vous vous rendez compte que vous êtes sel dans votre couple, ou que votre consommation d’essence fait un mal considérable à la planète, mais le lendemain vous avez un millier de petites choses à faire, et le jour suivant aussi… Tant qu’il n’y a pas de fin à ces petites choses, aucune raison que vous vous arrêtiez et que vous confrontiez à ces questions. »

 

Sources

Revue America n°1 à 5 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *